AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chain Lockheart, un garçon pas comme les autres...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Chain Lockheart, un garçon pas comme les autres...   Lun 21 Jan - 23:19



Chain Lockheart


Informations

Surnom : Cain
Age : 18 ans
Nationalité :: Anglo-français
Orientation Sexuelle : Bisexuelle
Pouvoirs : Aquakinésie

Derrière l'écran

Tu as découvert le forum par : Coin pub ^^
Tu le trouves : Il est pas trop mal. J'aime bien le design ^^
Tes disponibilités : Elles varient selon les semaines car je n'ai mon emploi du temps que le vendredi pour le lundi suivant. Néanmoins j'ai mon jeudi après-midi de libre donc je passerais au moins deux fois par semaine ^^Mais bon je vous préviens que je ne répondrais pas forcement le lendemain (même si je vais essayer d'être régulière)
Tu as lu le règlement et le code est : Validé par Miki!
Avatar : Fye D.Flowright - Tsubasa Reservoir Chronicle
Autre : Au cas où vous ne l'aviez pas capté, j'suis une filleuh xD
Ah et je n'ai pas RP depuis un petit moment (1-2 ans xD) donc je risque d'avoir du mal à m'y remettre ^^'

Physique
Physique - 8lignes mini Chain est plutôt beau garçon. Déjà enfant il était beau bébé. Sa mère lui ayant épargné des coups inutiles, il était toujours resté d'une beauté à en faire tomber la plus frigide des femmes. Pourtant il n'usait pas de ses charmes. Sa peau était d'une pâleur que seule la neige pouvait égaler. Et ses cheveux d'un blond platine dans lesquels de légers reflets dorés faisaient leur apparition si l'on y prêtait attention. Ses yeux étaient semblable à de l'eau, d'un bleu clair et d'une pureté sans égal. Cain était un ange humain. Son visage semblait porter toute la tristesse du monde et pourtant il demeurait apaisant. Son corps était porté sur une harmonie douce et sensuelle qu'accentuait son mètre soixante quatorze. Son corps, d'un naturel plutôt sec, laissait saillir chacun de ses muscles, non proéminents, mais pourtant bien réels. On ne pouvait deviner sous cette musculature sèche une force digne d'un grand sportif. Chain s'habillait de vêtements simples et clairs. Généralement il portait un T-shirt blanc ou bleu clair avec un jean droit bleu lui aussi et des converses blanches.
Caractère
caractère - 8 lignes miniDurant son enfance, Chain était un enfant turbulent. Le fait est que sa crise identitaire lui posait problème. Ne sachant pas comment se comporter avec les autres, il adoptait toujours la violence. Sa mère le réprimandait à chaque fois mais sans cesse il continuait. Elle lui disait avec douceur :

"Ces choses là ne sont pas faites pour toi Honey ! Cain d'amour, laisse autres les garçons se battre, tu n'as pas à les copier."

Mais Chain n'écoutait jamais sa mère. Ne pas avoir eu de père avait laissé en lui des séquelles. Peut-être savait-il au fond de lui pourquoi sa mère ne sortait jamais, pourquoi elle était si fragile physiquement.
Lorsqu'il eut 13 ans sa mère sombra dans une dépendance alcoolique. Chain se devait d'être fort. Il la ramassait tous les soirs dans le bar en bas de cet appartement dévasté dans lequel sa mère l'avait élevée, payait les coups avec ses maigres économies, lavait et couchait sa mère qui s'excusait éternellement. Il cessa de se battre rapidement et consacra le peu de temps qu'il avait à travailler, car sa mère n'en avait plus les capacités.
Puis l'alcool devint folie. Et un jour, alors qu'il avait 16 ans, elle ne le reconnut plus, lui qui avait pris soin de sa mère comme personne ne l'avait fait avant. Il partit de son seul foyer et erra dans les rues, économisant du mieux qu'il pût, travaillant de toutes ses forces. Chain perdit ses amis, tous trop superficiels à son goût. Il se mit à prendre le monde en pitié. Sa patience n'avait aucune limite. Ses colères, il n'en avait plus que très rarement, dans les cas où quelqu'un lui évoquait sa mère, il entrait dans une rage folle. A 18 ans, à la veille de la fin du monde, il souhaita qu'elle survint. Il pria pour qu'elle se produise. Pourtant cette fin du monde n'arriva pas.

Chain a donc un tempérament calme et patient mais ses colères font très peur. Il est solitaire et sombre. Les gens n'aiment pas aller vers lui, comme s'ils sentaient qu'il leur apporterait le malheur. Très studieux et sérieux, il a d'énormes capacités intellectuelles et retient très facilement ce qu'il apprend. C'est un élève modèle... Si seulement il n'avait pas ces crises de colère...



Histoire
Histoire - 10lignes mini Chain n'est pas un enfant comme les autres. A sa naissance son père fût choqué de voir que les médecins s'étaient trompés. Cet enfant était un monstre pour lui. Ce n'était pas son enfant. Pourtant Alice, sa femme, la mère de Chain, lui assurait le contraire.

"Ne pars pas je t'en prie ! Tu sais très bien que jamais je ne t'aurais trompé !
- Alors comment expliques-tu la peau de cet enfant ? Ne suis-je pas métisse ? Et toi, ma blanche Alice, ma pâle Alice, pourquoi t'es-tu joué de moi ? Hein ! EXPLIQUES TOI !!"


L'homme leva la main sur Alice qui pleurait à chaudes larmes, serrant son enfant contre son coeur. Elle désirait plus que tout comprendre comment le fruit de leur amour pouvait avoir la peau couleur neige et les cheveux blond platine alors que son époux, né d'un métissage entre une femme noire et un homme blanc avait la peau couleur chocolat. Pourtant elle ne détesta pas son enfant. Ses parents l'auraient comprise... Si seulement ils n'avaient pas coupé les ponts suite à son mariage. C'est qu'une noble anglaise n'avait rien à faire avec un noir, français de surcroit (ces traitres avaient tout de même vendu leur héroïne afin que nos ancêtres la brûle !) !

Les larmes coulaient sur les joues d'Alice, inondaient le visage du nourrisson qui, comme s'il sentait la tension entre ses parents retenait ses pleurs. L'expression du visage de l'époux était porteuse de rage, il fulminait, hurlait, dévastait le petit nid d'amour qu'il avait mis tant d'années à construire. Il hurlait et frappait les murs, les meubles, tout ce qui se trouvait à portée de poing. Quand soudain son bras partit. Un coup. Puis deux. Puis trois. Puis les pieds se mirent aussi à frapper. Que frappait-il ? Un tas de linge ? Non c'était trop dur pour être du linge. Un meuble ? C'était trop amorti pour que ce soit le cas. Le matelas ?

Il ne reprit ses esprits que lorsqu'il entendit les pleurs et les hurlements. Alice roulée en boule. L'enfant pleurant plus fort que la femme. Le sang coulant du visage de sa chère et tendre. Pris d'horreur par son geste, il se mit à pleurer lui aussi, accompagnant sa femme et son enfant.

Le lendemain l'homme plia bagage à la demande de la femme. Son visage était plein de bleus, de contusions, causés par ses propres coups. Il retenait ses larmes et restait fier. Il prit le peu de choses qu'il possédait, quelques vêtements, un peu de vaisselle, ses livres et ses clefs de voitures. Il se tourna vers Alice. On pouvait lire sur son visage, le remord, la tristesse et la douleur. Il s'approcha d'Alice qui ne bougea pas, tendit une main tremblante vers son visage qu'elle repoussa. L'expression de son visage était grave. Alice s'éloigna et dit froidement.


"Je t'enverrai le reste de tes affaires dans la semaine... Avec les papiers du divorce. Je ne veux plus rien à voir avec toi. Ne me cherches pas. Jamais. Et ne prend jamais contact avec mon enfant. Sinon... Tu es un homme mort."

L'homme pouvait sentir la haine dans la voix de sa femme... Son ex femme. Il ne chercha pas à protester. Il baissa la tête, ouvrit la porte et dit avant de la fermer :

"J'espère que tu sauras me pardonner. Je t'aime Alice."

La mère de Cain l'éleva seule. Le chérissant de tout son être. Sa famille n'avait pas voulu la reprendre et elle refusait de recevoir de l'aide de la part du géniteur de l'enfant, cet homme qui l'avait défigurée. Elle travaillait de chez elle, se réfugiant dans ce travail, ne sortant que pour accompagner son enfant à l'école. Puis sans comprendre pourquoi elle se mit à boire. Peut-être étais-ce par plaisir. Plus probablement par dépit. Sa seule consolation était cette chaleur que lui prodiguait l'alcool. Pas cet enfant qui avait détruit sa vie et qui se comportait comme son géniteur, pas ce travail colossal dans lequel elle passait le plus clair de son temps. Elle buvait chaque jour un peu plus. Cain grandissait, elle le savait, mais elle préférait se perdre dans l'alcool, devenu une nécessité pour elle. Petit à petit elle perdait ses capacités. Elle faisait de grandes crises de dépression suivies de moments très enthousiaste. Les médecins dirent que c'était une bipolarité, qu'elle devait être internée, mais leur manque de moyens financiers ne leurs permettait pas de se payer un tel luxe. Et puis un jour, Chain avait alors 16 ans, en rentrant du travail, tard le soir, il vit sa mère devant la télé, regardant l'écran avec interrogation. Il s'approcha pour l'embrasser quand elle recula avec horreur.

"Monsieur ? Qui êtes-vous ? Que faites vous chez moi ?
- Maman c'est moi, Chain.
- Sortez d'ici tout de suite où j'appelle la police ! Sortez je vous dis ! Je n'ai jamais eu d'enfant !!
- Mais maman..."


Alice se saisit d'une paire de ciseaux et la pointa sur son enfant. Cain comprit alors qu'elle était perdue à jamais. Les larmes aux yeux il sortit sans mot dire. Errant dans la rue il abandonna les études et travailla à plein temps pour pouvoir subsister. Il ne restait jamais loin de son ancienne vie, habitant deux rues plus loin, travaillant à la supérette du coin, s'occupant toujours de savoir comment allait "la dame anglaise vivant seule dans le bâtiment délabré au bout de la rue". Il vit les ambulanciers revenir de nombreuses fois pour cette femme, il vit l'incendie du bâtiment, il vit la femme se faire jeter à la rue. Sa mère ne le reconnaissait toujours pas. Elle refusait de le voir. Elle le menaçait quand il était près d'elle. Le 21 décembre 2012 à une heure du matin, il ne dormait pas. Il espérait, il attendait. La météorite ? Les aliens ? Il aurait aimé que tout se passe comme dans Mars Attacks. Finir carbo-grillé... Rien de tout cela ne se produisit. Il revit sa mère, aidée cette fois-ci d'une infirmière qui la poussait dans un fauteuil. Elle était si vieille, si fatiguée... N'avait pourtant que 38 ans. Elle en paraissait 70... Cain sentit ses jambes fléchir sous le poids de sa douleur. Il voulu pleurer mais n'y parvient pas. L'eau lui échappait. Il n'avait plus assez d'eau pour pleurer. Où était-elle passée toute cette eau ? Son patron de toujours lui hurlait dessus mais il n'entendait rien. Ce fut la claque qui le réveilla, les 5 centimètres d'eau dans la boutique, les vociférations des passants. Son patron le flanqua à la porte.

"Toute cette eau vient de toi ! Tu es comme tous ces monstres... Tu n'es pas humain !"

Rejeté pour la seconde fois en peu de temps, Cain errait dans la rue. Il avait récupéré ses (maigres) économies, donné congé de l'appartement qu'il habitait et errait de ville en ville. Rejeté de tous, il allait où ses pas le guidaient. Il ignorait totalement où aller. Mes ses pieds, eux, savaient quel était leur but. Ce fut lorsqu'il arriva devant cette école que Chain comprit. Il n'était pas un monstre. Il était magicien, et c'était ce pouvoir qui l'avait guidé ici. Chain décida de se couper du passé et d'essayer de devenir un bon magicien. Mais la noirceur qu'abritait son coeur ne s'en était pas allée pour autant.

© FICHE CRÉÉE PAR REIRA DE LIBRE GRAPH'


Dernière édition par Chain Lockheart le Mar 22 Jan - 16:29, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Miki M. Sandron
Admin
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 05/01/2013

Informations du personnage.
Appartement n°: 1
Relations
:

MessageSujet: Re: Chain Lockheart, un garçon pas comme les autres...   Mar 22 Jan - 11:24

Bienvenu! Je crois que tu n'as pas fini. Quand tu confirmera que tu as fini, je vais lock, et tu commenceras RP!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Chain Lockheart, un garçon pas comme les autres...   Mar 22 Jan - 15:27

Et voilà ^^

J'espère que tout est bon xD
Revenir en haut Aller en bas
Miki M. Sandron
Admin
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 05/01/2013

Informations du personnage.
Appartement n°: 1
Relations
:

MessageSujet: Re: Chain Lockheart, un garçon pas comme les autres...   Mar 22 Jan - 15:54

Alors déjà, le pouvoir de l'Aquakinésie est pris par Alexana Saskia. Et puis je trouve qu'il y a des fautes un peu partout, ou c'est juste moi qui est très stricte sur ça?
Quand tu auras fini ça, je pourrai voir si tu es validé ou non.
Désolée si tu trouves que je suis un peu stricte ou méchante, je ne mords pas, c'est juste que je ne peux pas résister à pleins de fautes!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Chain Lockheart, un garçon pas comme les autres...   Mar 22 Jan - 16:30

Ah il n'est écrit nulle par que ce n'est que les pouvoirs sont uniques. Et il y a deux personnes qui contrôlent la gravité qui plus est, je ne pensais donc pas être hors des règles.

Pour les fautes je les ai corrigées. Mais bon, à part deux fautes de frappes et quelques oublis de "s" ce ne sont pas des fautes "graves" comme j'ai pu en voir par ailleurs sur le forum...
Revenir en haut Aller en bas
Miki M. Sandron
Admin
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 05/01/2013

Informations du personnage.
Appartement n°: 1
Relations
:

MessageSujet: Re: Chain Lockheart, un garçon pas comme les autres...   Mar 22 Jan - 16:40

Alors pour le pouvoir, demande à Akimitsu et réponds moi.
Pour les fautes, je n'ai pas dis des fautes graves, c'est des fautes de frappes, mais je trouve qu'il y en a un peu trop.
Bref, quand on va résoudre le problème du pouvoir, tu pourras être validé!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Chain Lockheart, un garçon pas comme les autres...   Mar 22 Jan - 17:02

Je viens de lui envoyer un MP. J'attends donc sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Masao Hatsune
Admin / Fondatrice
avatar

Messages : 151
Date d'inscription : 18/12/2012
Age : 17
Localisation : Où tu ne sais pas...

Informations du personnage.
Appartement n°: 1
Relations
:

MessageSujet: Re: Chain Lockheart, un garçon pas comme les autres...   Mar 22 Jan - 18:16

Coucou bienvenue à toi et merci de ton inscription.

Je valide, car oui effectivement dans le règlement on autorise le fait que plusieurs personnes est le même pouvoirs.

Donc tu es validé.
Revenir en haut Aller en bas
http://magique-school.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chain Lockheart, un garçon pas comme les autres...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chain Lockheart, un garçon pas comme les autres...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» Un journée presque comme les autres.../ PV électrique/
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Une prof pas comme les autres(Fini)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors RPs :: Lock & RPs terminés-
Sauter vers: