AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ely × Un sourire pour égayer votre journée ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elysabeth Lane

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 16/08/2013

Informations du personnage.
Appartement n°:
Relations
:

MessageSujet: Ely × Un sourire pour égayer votre journée ?   Ven 16 Aoû - 10:08


LANE Elysabeth

«  17 ans - Ely' - 12 mai - Hongroise »



Décris moi ton physique :

Des filles comme Elysabeth, vous en trouverez pêle-mêle à travers le monde. Elle est tout ce qu'il y a de plus banal et de plus commun, à commencer par sa taille et son poids, un mètre soixante-treize pour soixante kilos, comme la plupart des européennes de son âge. Sa silhouette élancée dénote cependant un caractère sportif et énergique, sans pour autant que cela ne soit poussé à son extrême. Ce n'est pas une culturiste, quoi. Ses muscles sont à peine prononcés, ce qui donne à sa peau un aspect ferme et lisse. En parlant de sa peau, vous remarquerez qu'elle est assez laiteuse, ce qui ne l'empêche pas de prendre le soleil, et donc un voile hâlé, pendant la période estivale.
La première chose que l'on remarque en regardant son visage, ce sont ses grands yeux verts. Ils sont pareils à deux émeraudes étincelants, pétillants de bonne humeur et de joie de vivre. Incapables de cacher ses émotions, ils sont deux portes ouvertes directement sur son état d'esprit. Mais, si vous parvenez à en détacher votre regard, vous pourrez apprécier la finesse de son petit nez en trompette ainsi que le rose pâle de ses lèvres pulpeuses et scandaleusement sensuelles. Oui, Elysabeth a tout d'un mannequin de magazine, hormis l'air boudeur et les sourcils froncés qui sont, à son avis, des débilités de la mode. Diable ! Comment rendre vendeur un vêtement avec une femme qui n'esquisse pas le moindre sourire ?! Mais bon, cela n'est pas le sujet, et vous comprendrez, par la suite de la description, que jamais, au grand jamais, Elysabeth ne pourrait faire la une des magazines. Un joli minois ne suffit pas, encore faut-il le désirer.
Une longue chevelure ondulée et châtain encadre son doux visage, descendant jusqu'à la moitié de son dos. Bien souvent, la jeune fille préférera les porter détachés, mais il lui arrive parfois de devoir les attacher en une queue haute. Le détail qui ne change pas, toutefois, est la barrette en forme de fleur qui se trouve juste au dessus de son oreille droite. Elle ne s'en sépare jamais. Bien souvent, deux longues mèches retombent sur sa poitrine. Celle-ci est assez imposante, sans pour autant être exagérée. La Nature a été gentille avec elle et ne lui a pas fourni deux obus qui attirent les regards lubriques, ni deux smarties qui n'attirent pas grand chose. Elle est normale quoi !
Côté vestimentaire, Elysabeth porte un peu tout ce qui lui tombe sous la main, elle n'est pas bien difficile. Toutefois, sa couleur préférée demeure le vert, comme en témoignent ses nombreuses robes de cette couleur. Elle aime aussi porter des costumes traditionnels de son pays, même pour aller en classe, ce qui peut la faire passer pour une originale. C'est surtout parce qu'elle s'assume pleinement et qu'elle n'a pas peur de l'opinion des autres. Enfin, quand vous la verrez vêtue d'une chemise grise/beige à longues manches, aux épaulettes bouffantes, d'un pantalon également bouffant rentré dans de grandes cuissardes, grand sac de sport sur l'épaule et fourreau accroché à sa ceinture vous devinerez aisément l'endroit où elle compte se rendre : la salle des sports de combat.

Explique moi ton caractère :

Pour quelqu'un qui ne la connaîtrait pas, Elysabeth semble être une personne un peu naïve et pas très futée, après tout, elle a le sourire facile et se comporte parfois un peu comme une enfant. Par exemple, elle adore marcher en équilibre le bord des trottoirs ou sur les murets, sauter dans les flaques d'eau ou encore manger principalement des choses sucrées. Mais ce n'est que la partie la plus superficielle de son être. Certes, elle prend plaisir à agir ainsi, mais elle le fait surtout afin de voir comment les gens réagissent et, surtout, si ils ne l'approchent pas uniquement pour profiter de son semblant de faiblesse d'esprit.

Si vous parvenez au-delà de ce paravent enfantin, vous aurez finalement affaire à la véritable Elysabeth. Il s'agit d'une personne cultivée, joyeuse, et surtout très amicale. Elle n'aime pas trop être refoulée par les personnes qui se veulent ténébreuses, pour elle, ce n'est qu'un prétexte pour se la jouer sans ami et faire que les autres se lamentent sur leur sort. Certes, tout le monde n'a pas eu une vie très rose, mais de la à envoyer paître ceux qui vous tendent la main... Ce genre de personne, Elysabeth a tendance à les coller, rien que pour les embêter. Elle a un petit côté sadique qui ressort facilement dans ce type de situation.

Sinon, Elysabeth est une sportive. Cela ne se voit pas forcément, mais elle a été entraînée à manier les armes blanches, principalement l'épée. C'est une règle chez sa famille. Bon, une règle qui, normalement, ne s'applique qu'aux garçons, mais ayant grandi avec deux grands frères, elle ne pouvait que suivre leur exemple. Elle est d'ailleurs un mixe parfait des deux, puisqu'elle allie capacités physiques à capacités mentales. Comprenez : elle réussit également dans le domaine des études puisqu'elle révise consciencieusement afin d'obtenir les meilleures notes possibles. Elle n'est pas un génie, loin de là, mais elle se donne toutes les chances afin de réussir ses années.

Enfin, son mot d'ordre est la loyauté. Elle ne fait jamais défaut aux personnes qu'elle apprécie et qu'elle considère comme ses amis, elle est prête à tout quand ils ont besoin de son aide. Mais cela ne s'arrête pas à eux, avec son sens de la justice, Elysabeth ne supporte pas de voir quelqu'un se faire malmener. Cependant, vous ne la verrez jamais chercher la bagarre, elle n'utilise ses aptitudes au combat qu'en tout dernier recours, cherchant d'abord à apaiser le conflit par la parole.

Et là vous vous dites sûrement : mais cette jeune femme n'a aucun défaut ? Serait-elle donc ce qu'on appelle une Marysue ? Pas du tout mes chers amis, car des défauts, elle en a, comme tout le monde. D'abord, il y a sa faiblesse pour les friandises, le pêché de gourmandise pour les plus croyants d'entre nous. Ensuite, il y a son côté étouffant, qui peut faire fuir pas mal de monde, bien qu'elle sache prendre ses distances quand il le faut. Mais surtout, son plus gros défaut est son manque de parole. Malgré qu'elle soit une personne ouverte et sociale, elle ne sait pas engager une conversation et a toujours peur de mal faire. Assez étrange, non ?


Raconte moi ton histoire, décris moi ton pouvoir :

« Daddy, je veux un poney ! » braillait haut et fort un gamin aux épis blancs d'environ cinq ans. Ses yeux rouges étaient pleins de cette autorité enfantine digne des bambins capricieux. Non loin de lui, un garçon aux cheveux noirs de huit ans, lunettes vissées sur le nez, lisait paisiblement. Le petit autoritaire était sur le point de bouder, comme si il sentait déjà que son père allait lui refuser l'animal. Mais l'homme sourit, prenant la main de son épouse qui était assise près de lui, sur le canapé du salon. « Velten, Nàrcis, ce qui va arriver à la maison est bien mieux qu'un poney. »
Un bébé, Velten, du haut de ses cinq ans, n'en revenait pas. Il allait avoir un petit frère ! Avec lui, il allait faire les quatre cent coups puisque Nàrcis était trop sage pour ennuyer les parents. Sauf que, quelques mois plus tard, il fut, sur le coup, terriblement déçu d'apprendre qu'il allait avoir une soeur. Et oui, on ne peut pas toujours avoir ce qu'on veut. Mais le "manque de tuyauterie", comme disait Velten, n'empêcha pas la petite Elysabeth de s'associer à lui pour rendre chèvre les serviteurs. Ah, ils adoraient disparaître et tendre des pièges plus ou moins gentils au personnel de la maison. Bien sûr ils se faisaient gronder, mais c'était tellement amusant ! Nàrcis faisait aussi parfois les frais de leur inventivité, étant l'ainé, il était chargé de les surveiller. Le jeu préféré des petits monstres était, à l'époque, de le ligoter, de l'enfermer dans une des pièces de l'immense manoir, et de chronométrer le temps que les domestiques mettaient à le retrouver.

En grandissant, la complicité qui unissait les enfants Lane se fit de plus en plus forte. Elysabeth idolâtrait ses grands frères au point de vouloir leur ressembler. Elle porta les cheveux assez courts jusqu'à l'âge de huit ans, avant de se lier vraiment d'amitié à des filles de son école. Mais ce qu'elle attendait impatiemment, c'était que son pouvoir se déclenche. Nàrcis avait le même que leur père : il était un virtuose de la musique, et ce sans jamais avoir pris de cours, et les symphonies qu'il jouait avaient toujours le don de charmer les gens, même ceux qui n'étaient pas familiers de la musique classique - car il ne jurait que par la musique classique. Quant à Velten, il tenait de leur mère : tous deux étaient pyrokinésistes. Alors autant vous dire qu'Elysabeth tomba des nues en découvrant son pouvoir.

C'était un matin comme les autres, Elysabeth était sur la route de l'école avec une amie, toutes deux encadrées des grands frères Lane. Velten demanda à s'arrêter, ils avaient le temps et du coup il voulait en profiter pour s'acheter le dernier Army Mag', vous savez, le magazine qui parle d'armes et de machines de guerre. Bref, tout le petit groupe s'arrête et en profite pour aller jeter un oeil dans la librairie. Mais, alors qu'elle s'apprêtait à rentrer, Leila, l'amie de la jeune Lane, sentit le ruban de ses cheveux se détacher et le vit, impuissante, s'envoler et se poser sur la route. Aimable, Elysabeth lui dit qu'elle va le chercher pour elle. Ce qu'elle ne remarque pas, c'est le camion garé en haut de la pente. Le chauffeur s'était arrêté quelques minutes pour s'acheter un croissant à la boulangerie, et, pressé, avait mal serré le frein à main. Velten, du haut de ses quatorze ans, paya fièrement son journal et, tournant la tête, il sentit son coeur rater un battement en voyant disparaître sa soeur sous le camion. En un instant, elle n'était plus là.
Ils sortirent en courant du magasin et ne purent que constater la présence d'un tas de plumes sur le sol. Pas de tripes étalées sur l'asphalte, pas de cadavre les entrailles à l'air, pas de crâne réduit en miettes. Pas même la moindre trace de sang. Uniquement des plumes. Autant, jusque là, les frères étaient parvenus à cacher leur identité de Mage, autant c'était fichu d'avance pour Elysabeth. Leila, qui n'était qu'une humaine comme les autres, dû avoir cette partie de la mémoire scellée par un psychologue Mage qui s'occupait principalement des évènements troublants.

Quand elle reprit conscience, elle sentit son corps tout endolori, comme si tous ses muscles avaient atteint leur épuisement maximum et qu'ils reprenaient lentement des forces. Elle ouvrit faiblement les yeux et constata qu'elle était dans sa chambre. Velten et Nàrcis étaient assoupis de chaque côté du lit, la tête posée sur le matelas. Elle voulu se redresser, mais ses membres ne lui répondirent pas. Elle baissa les yeux et hurla en voyant que son cou n'était rattaché à rien. Ses frères bondirent et tentèrent de la rassurer. Rien à faire, elle paniqua jusqu'à ce que son père entre dans la chambre et fasse vibrer sa voix de basse. Doucement, il lui expliqua que c'était son pouvoir, qu'elle n'avait pas à s'en faire, mais qu'elle devait se concentrer si elle voulait se reconstituer. Au bout d'un quart d'heure, elle y parvint laborieusement. Après quoi, il lui raconta qu'elle tenait apparemment d'un ancêtre de la famille Lane. Avant la Guerre des Mages, les Lane étaient connus pour leur capacité à la Fragmentation, c'est à la dire à la séparation de leur corps en petites particules pour ensuite former autre chose avec son corps. Une sorte de morphisme mais qui est limité. Le nombre d'atomes est fixes, si un bras, par exemple, est scindé, il ne peut être reformé que sous la forme d'un objet qui présent le même nombre d'atomes.

Rassurée, Elysabeth dû apprendre toutefois à maîtriser son pouvoir. Sous le coup de la fatigue ou de la peur, il lui arrivait de se scinder sans le vouloir. Ses parents la retirèrent de l'école publique, et engagèrent un précepteur qui était également un Mage. De leur côté, Velten et Nàrcis la chouchoutèrent un peu, encore choqués d'avoir été à deux doigts de perdre leur soeur. Après de nombreuses supplications, ils lui apprirent le maniement des armes blanches dès l'âge de dix ans, comme le voulait la tradition chez les mâles Lane. Quelques années passèrent encore ainsi, dans le calme et la plénitude des jours heureux.

A l'âge de vingt-deux ans, et donc l'année des quatorze ans d'Elysabeth, Nàrcis quitta la maison après avoir été engagé par la Magic School en tant que professeur. Deux ans plus tard, Elysabeth demanda à aller étudier à la même école, ce qui n'était pas anodin puisqu'elle émit cette demande le lendemain du jour où Velten annonçait qu'il avait été pris pour la place de cuisinier.

Une année avait passée depuis son arrivée, Elysabeth avait été l'une des meilleures de sa promotion, et elle ne compte pas s'arrêter la dessus ~

Récapitulatif du pouvoir : › Fragmentation.
Le corps d'Elysabeth peut se scinder en de nombreuses plumes, et peut les faire se reformer sous une autre forme. Bien souvent, elle utilise ce pouvoir pour changer son bras en arme, ou ses chaussures en rollers. Elle l'utilise même pour se confectionner des tenues sur mesure.



© FICHE CRÉÉE PAR REIRA DE LIBRE GRAPH'


Dernière édition par Elysabeth Lane le Sam 17 Aoû - 9:23, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Thomas Calhan
Modérateur
avatar

Messages : 118
Date d'inscription : 20/01/2013
Age : 22

Informations du personnage.
Appartement n°: 4
Relations
:

MessageSujet: Re: Ely × Un sourire pour égayer votre journée ?   Ven 16 Aoû - 10:42

Bienvenue Ely (je peux te surnommer Ely hein ? Smile )
Bon courage pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Elysabeth Lane

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 16/08/2013

Informations du personnage.
Appartement n°:
Relations
:

MessageSujet: Re: Ely × Un sourire pour égayer votre journée ?   Ven 16 Aoû - 12:57

Voilà =D Fiche terminée ~ Bonne lecture ! ~
Et oui, tout le monde peut m'appeler Ely, c'est à ça que servent les surnoms =D
Revenir en haut Aller en bas
Thomas Calhan
Modérateur
avatar

Messages : 118
Date d'inscription : 20/01/2013
Age : 22

Informations du personnage.
Appartement n°: 4
Relations
:

MessageSujet: Re: Ely × Un sourire pour égayer votre journée ?   Ven 16 Aoû - 13:31

Mon Dieu alors récapitulons : un personnage gourmand, avec un pouvoir original et pas exagéré, venant d'une famille mi-mélomane mi-pyrokinésiste ! Le premier qui ose me dire que je ne peux pas la valider je le prive de CB pendant une semaine !

Validée ! Avec un grand V =)

Tu compte faire un prédéfini de tes frères ? Si tu veux c'est possible Wink

Sinon n'hésite pas à demander une chambre, rejoindre un club et un classe.
Revenir en haut Aller en bas
Elysabeth Lane

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 16/08/2013

Informations du personnage.
Appartement n°:
Relations
:

MessageSujet: Re: Ely × Un sourire pour égayer votre journée ?   Ven 16 Aoû - 14:37

Merci beaucoup =D

Je compte les faire en effet =D Vous n'aurez pas fini d'entendre parler des Lane, ils sont très envahissants xD

Je vais vite aller faire mes demandes =P
Revenir en haut Aller en bas
Yue Henderson

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 06/03/2013
Age : 23
Localisation : quelque part

Informations du personnage.
Appartement n°: 9
Relations
:

MessageSujet: Re: Ely × Un sourire pour égayer votre journée ?   Sam 17 Aoû - 9:20

*Q* toi je t'aime bien déjà !!! XDD

Re-bienvenue parmi nous miss Ely !! :3
En espérant que tu t'y plaise !!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ely × Un sourire pour égayer votre journée ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ely × Un sourire pour égayer votre journée ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une image pour faire sourire
» Guide pour étoffer votre rôle-play
» Le retour du médecin et une Louloute à soigner (Ju)
» CARACTERISTIQUES listing des traits pour décrire votre personnage
» Fiche Modèle du Forum pour créer votre journal de bord !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Avant de commencer :: Inscriptions :: Présentations validées-
Sauter vers: